Apnée du sommeil - Journée Suisse du Sommeil - Genève
15785
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-15785,page-child,parent-pageid-15963,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Diagnostiquer une apnée du sommeil

Le test Lausanne NoSAS Score


Votre taille (cm) :


Votre poids (kg) :


Votre age :


Votre tour de cou (cm) :


Vous êtes :


Ronflez-vous ? :




Votre score NoSAS est : -


Les créateurs du test Lausanne NoSAS Score

Dr Raphaël Heinzer

Médecin responsable &
co-directeur du CIRS

Spécialisé en médecine du sommeil, le Dr Raphaël Heinzer a créé le Centre d’investigation et de recherche sur le sommeil en 2006 avec le Pr. Mehdi Tafti pour travailler sur le traitement et la recherche autour du sommeil et de ses troubles.

Dr José Haba-Rubio

Médecin cadre

Le Dr José Haba-Rubio a suivi des études de médecine et une spécialisation en neurologie. Il a obtenu les diplômes inter-universitaires sur le cycle veille-sommeil et sur les pathologies neurovasculaires, ainsi que le diplôme universitaire sur les migraines et céphalées.

Vous avez obtenu un score supérieur à 8 points ?

 

Prenez rendez-vous pour un premier entretien gratuit avec CENAS, le centre du sommeil à Genève. Le diagnostic permettra de vous orienter vers un spécialiste des apnées du sommeil.

Pour aller plus loin : l’étude Lausanne NoSAS Score

Le test Lausanne NoSAS Score est issu d’une étude réalisée par le Centre du sommeil du CHUV et l’UNIL. L’étude a été menée sur plus de 5’000 personnes vivant en Suisse et au Brésil. C’est la plus vaste étude sur le sommeil réalisée à ce jour. Son but ? Etudier le sommeil d’un panel assez large pour identifier les caractéristiques d’un sommeil « normal » et mesurer la fréquence d’apparition des troubles du sommeil.

 

L’étude a permis de mettre au point le test Lausanne NoSAS Score qui permet de détecter avec fiabilité les patients risquant de souffrir d’apnées du sommeil. En se basant sur des critères simples, il permet dans un premier temps d’éviter d’avoir recours à des examens plus lourds et coûteux. Les résultats du test ont été validés scientifiquement par la revue The Lancet Respiratory Medicine. Le test est également disponible au travers d’une application (iOS et Android) afin de permettre aux patients de réaliser le test régulièrement mais aussi aux professionnels de santé de l’utiliser lors de leurs consultations.

lowenstein journée suisse du sommeil 2017